Les mycorhizes : Comment les préserver?

 

Voici quelques pratiques à mettre en place et d’autres à éviter afin de sauvegarder au maximum les microorganismes bénéfiques dont les champignons formant les mycorhizes, utiles à la fertilité naturelle des sols.
Bien entretenir son sol, c’est pérenniser ses cultures.

Petites choses à savoir

    cropped-FeuilleINplusIcone-1.pngLes champignons formant les mycorhizes à arbuscules (type de mycorhize majoritaire) ont besoin de racines pour vivre. Sans elles, ils ne peuvent survivre au delà de quelques semaines : C’est ce que l’on appelle des biotrophes obligatoires.

    cropped-FeuilleINplusIcone-1.pngCes champignons permettent aux plantes d’augmenter son interface avec le sol pour pouvoir explorer plus efficacement ce dernier à la recherche d’eau et de nutriments: On estime que la plante explore un volume de sol 1000 fois plus important que si elle était seul, sans compagnon fongique.

    cropped-FeuilleINplusIcone-1.png

    Les mycorhizes augmentent donc l’absorption des nutriments : On peut avancer une amélioration de 30% minimum, le plus généralement 50% et jusqu’à 70% pour l’absorption de phosphore.

LES STRATEGIES FAVORABLES AUX MYCORHIZES

engraisorganiques

Favoriser les engrais organiques

Stimulation de la mycorhize et de son efficacité

couvertvegetal2

Repos avec couvert végétal

Augmentation de la biodiversité et de l’efficacité

rotationculturesjardin

Rotation diversifiée

Augmentation des populations de champignons

diversitechampi

Utiliser différents champignons à la plantation

Tamponne l’effet délétère de certaines pratiques culturales – Ré-ensemencement des sols

 

LES PRATIQUES NUISIBLES AUX MYCORHIZES

labourprofond

Labour profond

Diminution des populations par la destruction du réseau d’hyphes

solsnus

Sols nus

Diminution des populations de champignons par l’absence de plantes hôtes

plantesnonmycorhizotrophes

Les plantes ne formant pas de mycorhizes dans les rotations de culture

Moins de champignons car ne peuvent pas s’associer aux racines

pesticides

L’usage de produits chimiques

Effet toxique – Diminution de la mycorhize et de son efficacité

Ne paniquez pas, tout sol détérioré ou ayant subi des pratiques drastiques nuisibles peut redevenir fertile naturellement. Tout n’est pas perdu! Il suffit d’appliquer quelques conseils de jardinage simples et efficaces; par exemple pratiquer la permaculture (notez d’ailleurs que ce système de conception ne s’applique pas qu’au jardinage),

Pour plus d’infos


 

Pour appliquer la permaculture au jardinage, Terre&Partage propose des cours et formation

logo

@ INOCULUMplus 2017